Les élections présidentielles et législatives en Indonésie

Les élections présidentielles et législatives en Indonésie

L’élection présidentielle indonésienne de 2014 se tiendra le 9 juillet 2014.Ce sera la troisième élection présidentielle au suffrage directe, elle permettra d’élire le président et le vice-président pour un mandat de 5 ans. Le président sortant Susilo Bambang Yudhoyono ne pourra pas se présenter pour un troisième mandat.

On est donc en pleine campagne législative et présidentielle. Pas un quartier n’affiche fièrement ses couleurs politiques, ici ça varie entre le rouge, le jaune, le blanc et le bleu.

L’article vous plaît? Partagez-le avec vos amis, suivez-moi sur Facebook et surtout laissez un commentaire tout en bas de cet article. J’y réponds volontiers et ça fait parfois avancer le Schmilblick. 

L’opposition remporte les législatives

Crédité de 19% des suffrages, le Parti démocratique indonésien de la lutte (PDI-P) fait toutefois moins bien qu’attendu à ce scrutin qui aurait dû mettre sur orbite le populaire gouverneur de Jakarta pour la présidentielle de juillet. Ce score est nettement inférieur aux 25% que prévoyaient les sondages. Le PDI-P devra s’allier avec un partenaire pour pouvoir présenter la candidature de Joko Widodo à la présidentielle. Pour présenter un candidat, un parti politique doit en effet s’assurer d’au moins 25% des suffrages aux législatives ou de 20% des 560 sièges de la chambre basse du Parlement.

Le parti Golkar, ancien appareil politique du régime autoritaire de Suharto, reste à la deuxième place avec 14% des voix, suivi du parti Gerindra (12%). Eclaboussé par les affaires, le Parti démocratique du président sortant Susilo Bambang Yudhoyono est crédité de quelque 10%, moitié moins que le score réalisé lors des législatives de 2009. Les différentes formations islamistes obtiendraient ensemble 32% des suffrages, un score supérieur à leurs performances aux précédentes législatives, en 2009 (29%).

Les partis politiques ont donc sorti le grand jeu pour impressionner et attirer les électeurs. Cet article relate les  techniques de séduction utilisées ces dernières semaines de campagne et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est différent de chez nous 🙂

Ci-dessous par exemple c’est une stripteaseuse danseuse qui chauffe le public avant l’arrivée des stars politique.

Et si tu donnais ton avis?



Translate »
Merci pour le partage. Pensez également à me suivre sur Facebook