Comment se comporter quand on est prit dans un courant?

Comment se comporter quand on est prit dans un courant?

Les courants sont sûrement un des plus grands dangers quand on nage (ou surf) dans l’océan et provoquent chaque année de nombreux accidents.

Les courants sont pourtant facilement évitables. Et même si vous êtes pris dans un courant, ça pourrait être négociable si vous savez gardez votre sang-froid. Un maître nageur et surfeur professionnel, Dave Wassel, nous donne quelques conseils.

“Avant de vous jeter à l’eau, demandez au maître sauveteur du spot où se trouvent les courants et nagez toujours près du maître nageur.” Les maître nageurs vous indiquerons toujours des endroits sûrs pour nager.

Si vous vous faites prendre dans un courant, vous devez “aller dans son sens, le suivre”, ne tentez pas de luttez, c’est un jeu auquel on perd souvent. Les courants font rarement plus de 100 mètres de long et 50 mètres de large. Donc une fois dedans, laissez vous transporter (je sais, facile à dire) et nager à gauche ou à droite. Une fois que vous êtes sorti du courant, nagez vers la rive. Utilisez les vagues pour vous aider à rejoindre la rive. Une règle selon Wassel, l’eau bleu est de l’eau qui sort, l’eau blanche qui rentre vers la plage.

L’article vous plaît? Partagez-le avec vos amis, suivez-moi sur Facebook et surtout laissez un commentaire tout en bas de cet article. J’y réponds volontiers et ça fait parfois avancer le Schmilblick. 

Le conseil principal de Wassel est de ne pas paniquer, c’est vraiment la pire chose que vous pouvez faire. Restez calme, nagez latéralement et essayez de vous faire voir d’un maître nageur. Même si on pourrait croire que le courant va vous emmener jusqu’à l’autre côté de la mer, c’est loin d’être le cas.

Personnellement je me suis déjà fait prendre 4-5 fois par un méchant courant au peak en surf. Et j’avoue, la moitié du temps j’ai paniqué! Et il est vrai que tant ma panique que ma pagaye à 200 à l’heure n’ont servit à rien.

Et si tu donnais ton avis?



Translate »
Merci pour le partage. Pensez également à me suivre sur Facebook