dog-traveler

Comment ramener un chien Balinais dans son pays d’origine?

“Il arrive parfois que des lecteurs me contactent et demandent à écrire des articles sur le blog. C’est le cas de cet article. Le but de cet article est de partager des informations tant il est difficile d’en trouver sur internet. Voici donc l’article écrit par un de mes lecteurs.”

Lorsqu’on veut quitter Bali et emmener son chien avec soi, il était très difficile de trouver des informations sur la marche à suivre, les coûts et chez qui se renseigner.

J’ai ramené mon chien en Suisse donc toutes les informations qui suivent valent pour ce pays, mais en règle générale elles sont applicables pour l’Europe.

L’article vous plaît? Partagez-le avec vos amis, suivez-moi sur Facebook et surtout laissez un commentaire tout en bas de cet article. J’y réponds volontiers et ça fait parfois avancer le Schmilblick. 

Où se renseigner?

Bon, parlons des choses qui fâchent dès le début: la procédure est pénible, difficile et (très) coûteuse. Il est très difficile de trouver des informations fiables sur internet et il n’y a pas grand monde pour vous renseigner non plus. On a demandé à notre vétérinaire (qui bien entendu n’avait aucune idée), on a demandé au service vétérinaire indonésien (qui bien entendu ne nous a jamais répondu), on a demandé à des spécialistes des chiens (qui bien entendu voulaient se faire leur commission au passage, et qui au final ne savaient pas grand chose non plus), puis on a demandé sur internet (où tout le monde sait soit disant tout sans rien savoir de précis).

Après quelques échanges sur Facebook avec des personnes qui ont du suivre cette procédure, on nous met en contact avec un chenil pour chien et sa propriétaire qu’on appellera Komang.

Marche à suivre

On prend donc rendez-vous avec Komang. L’accueil est très froid, glacial même. Elle nous explique très (trop) rapidement la marche à suivre pour sortir un chien de Bali. En gros, importer ou exporter un chien à Bali semble interdit par la loi. Il faut donc payer quelqu’un pour qu’il sorte votre chien de Bali et l’emporte jusqu’à Jakarta. Car oui, aussi bête que cela puisse paraître, il est permis d’importer / d’exporter des chiens de Jakarta mais pas de Bali (bien que ce soit le même pays). Komang nous explique qu’il existe différents passeurs, du moins chers qui apparemment traitent super mal les animaux en leur donnant de forts somnifères, les mettent dans une cage cachée dans la voiture et les amènent endormis à Jakarta (1 ou 2 jours de trajet), aux passeurs plus chers qui ont des “bons contacts”. Elle nous dit ensuite que l’agent qui va s’occuper de notre chien va faire les papiers de sortie, les certificats vétérinaires et s’occuper de mettre notre chien dans l’avion à Jakarta.

Mais avant de faire tout ça, notre chien doit remplir un certain nombre de conditions:

1. Il doit se faire implanter une puce électronique
2. Ensuite seulement il doit recevoir le vaccin antirabique
3. Il faut ensuite attendre 1 mois (pas un jour de moins) et lui faire une prise de sang. Cet échantillon de sang doit être envoyé dans un laboratoire agréé à Londres.
4. L’analyse doit être positive (le chien doit avoir un certain taux de vaccin dans le sang)
5. Trois mois après la date de la prise de sang, le chien peut quitter le pays et voyager.

Il faut donc compter au minimum 4 mois avant que votre chien puisse voyager.

Ca coûte combien?

Komang nous annonce les frais suivants: 36’000’000 rp pour l’agent (2’900 CHF, 2900 $, soit environ 2 ans de salaire à Bali!!) plus les frais de garde de chien dans son chenil, le vaccin, l’analyse de sang, les papiers, etc. On est finalement arrivé à un prix total de 53’300’000 rp ce qui en fait le chien le plus cher du monde!!! (le détail complet du prix est à consulter ici, page 2 du document)

Mais les 36’000’000 rp de l’agent comprennent quoi en fait? Je lui pose la question, combien coûtent les papiers, les examens, quelle est sa commission, pourquoi est-ce si cher?

Et là vous vous en doutez, c’est le calme plat, Komang se noie dans une explication foireuse et ne nous donne aucun chiffre. Elle nous dit très froidement que c’est le prix et que c’est comme ça. Que si ça nous intéresse pas on a qu’à se débrouiller tout seul avec les administrations Indonésiennes mais que c’est quasiment impossible de le faire tout seul. Charmant !

Je me renseigne alors sur internet et je trouve une agence qui a pignon sur rue à Jakarta. Ils annoncent un prix légèrement inférieur et me donnent plus d’explications sur leurs prestations. Mais au final ils sont à Jakarta et je n’ai aucun contact direct avec eux. On décide donc de partir avec Komang.

Voici donc ce que dit l’office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV en Suisse donc). Le tableau suivant (cliquer sur le lien pour télécharger le fichier complet) résume toute la procédure point par point ainsi que les coûts totaux.

Procédure exporter votre chien de Bali

Coût pour exporter votre chien de Bali

Voici le détails de l’offre reçue de Groovy

  • Billet d’avion: 990$
  • Exportation services (export permit, international health certificate, EU veterinary certificate, book the airline cargo space, transportation to the airport, cargo process): 7’850’000 rp
  • Intermediate Varl kennel (travel crate): 2’050’000 rp
  • Transportation Bali – Jakarta: 12’000’000 rp
  • Boarding for 2 days , physical examination: 485’000 rp

J’espère que cet article va vous aider à y voir plus clair. Comme vous pouvez le constater, c’est pas facile facile et c’est surtout très cher ! Réléchissez-bien à 2 fois avant d’adopter un chien à Bali. A noter également que cette procédure peut changer en fonction de votre pays d’origine, renseignez-vous donc auprès de votre service vétérinaire.

Et surtout partagez votre expérience ou la procédure  pour votre pays dans les commentaires ci-dessous, ça pourra sûrement aider quelqu’un d’autre.

Et si tu donnais ton avis?



There is 1 comment

Add yours

Comments are closed.

Translate »
Merci pour le partage. Pensez également à me suivre sur Facebook